Ces petits gestes qui font du bien

Publié le 5 Novembre 2016

Un tupperware de soupe

Les températures ont bien chuté depuis quelques semaines. A deux reprises déjà, ma mère m'a apporté de la soupe. Ma marraine également. Un simple geste qui me fait tellement de bien: une bonne dose de légumes, des vitamines, de la chaleur... Parfait pour affronter l'hiver! Et ça me change des plats préparés qui me servent de repas, car je suis incapable de cuisiner quoi que ce soit 2 jours sur 3. Merci M. et P.!

Un coup de fil

Ma marraine m'a invité à déguster la première raclette de la saison. Nous n'avions pas convenu d'heure, mais je pensais arriver chez elle vers 13h. Vers 12h30, toujours bloquée dans mon lit, comme écrasée par une lourde chape, j'ai reçu un appel. Elle venait aux nouvelles. Elle a bien entendu à ma voix qu'aujourd'hui était un jour "off" et m'a tout de suite demandé si j'allais bien et si je n'étais pas encore partie à cause de la fatigue. Après avoir raccroché, j'ai eu une petite poussée d'énergie et j'ai réussi à sortir de ma léthargie pour m'habiller et me coiffer. Entendre sa voix, pleine de bienveillance et de compréhension, m'a certainement portée! Merci P.!

Un message WhatsApp

Il y a quelques jours, je prenais des nouvelles de R., une copine prof et mère de famille, en lui demandant comment elle allait et comment se passaient ses vacances. Elle me répondit: "Bien. Et toi? Enfin, pas les vacances, hein! :o " J'ai d'abord cru que je m'étais trompée et qu'on était en période scolaire. En fait, non. Puisqu'elle rajouta "Pour toi, c'est un peu différent :( ". 

Sa réaction m'a fait tellement plaisir. En effet, pour moi, c'est différent. Je ne suis pas en vacances. Depuis un an, chaque jour est une lutte contre la maladie. Mon entourage ne s'en rend pas toujours compte. Mais, elle, si! Elle s'est mise à ma place, elle a fait preuve d'empathie et n'a pas assumé que "congé maladie" = "vacances pendant lesquelles je me la coule douce aux frais du contribuable". Merci R. !

Un cappuccino

La semaine passée, j'ai remporté des places pour aller voir une pièce de théâtre. J'ai invité une copine à venir avec moi. Après la représentation, j'ai eu la force d'aller boire un café avec elle. Et même deux! C. a payé l'addition. A nouveau, c'est un "petit" geste, mais tellement plein de sympathie et de gentillesse. 5 euros pour une personne qui travaille à temps plein ou pour une personne en arrêt maladie et qui a des soins de santé importants, ce n'est pas du tout la même chose. J'ai donc beaucoup apprécié son attention, qui m'a permis de profiter de l'instant à 100%, sans culpabiliser de dépenser, alors qu'une très grosse facture médicale se profile dans les semaines qui viennent. Merci C. !

Ces petits gestes qui font du bien

Rédigé par Anna

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mwasi 08/11/2016 19:12

Bonjour Anna! J'ai beaucoup aimé votre billet sur les petits gestes. Il est vrai qu'il faut d'abord remarquer ces petits détails avant de pouvoir les savourer, n'est-ce pas? L'attention de votre entourage envers vous est belle à voir et à lire. Je vous encourage à nous dire encore ce qui vous fait du bien, car cela nous en fait aussi. À moi, certainement. J'aime vous lire Anna. Merci beaucoup pour vos billets!

Anna 21/11/2016 21:13

Merci Mwasi, je viens seulement de découvrir ce beau message d'encouragement. Cela me fait chaud au coeur de vous lire! Je vais continuer à rédiger ces billets positifs quand je le peux alors :).