Positivons - Semaine 1

Publié le 11 Septembre 2016

Etre malade est difficile. Raison de plus pour profiter des petits instants de joie qu'on arrive à arracher à la vie et pendant lesquels on oublie un peu nos problèmes.

Lundi 5 septembre: Incapable d'aller au resto avec sa famille, j'ai rejoint ma cousine, amie et voisine, L, récemment revenue de l'étranger, pour déguster la tisane du soir et ouvrir ses derniers cadeaux d'anniversaire. Une soirée de papote, de rires et de joyeuses retrouvailles

Mardi 6 septembre: Suite à un appel au secours, ma mère m'apporte des restes, ce qui m'évitera de m'épuiser à préparer un semblant de repas ou de me nourrir exclusivement de pain et de muesli pendant 2 jours.

Mercredi 7 septembre: Resto en tête-à-tête (ce qui n'arrive quasiment jamais!) avec ma mère pour son anniversaire. Lire la joie et l'amour dans ses yeux.

Jeudi 8 septembre: Premier cours avec un nouveau groupe d'élèves très sympathiques. Préparer les leçons sera sûrement difficile, mais les donner promet d'être un vrai plaisir!

Positivons - Semaine 1

Vendredi 9 septembre: Journée gourmande. Suite à des problèmes de foie il y a quelques mois et persuadée que l'alimentation joue un rôle dans le chemin vers la guérison, je fais attention à ce que je mange. Ce vendredi, je me lâche et je dévore un paquet de Toffifee ainsi qu'une grosse brioche.

Samedi 10 septembre: Soirée visionnage des photos de voyage d'une amie dans un pays fort, fort lointain, qui m'ont donné fort, fort envie de guérir pour repartir vadrouiller autour du monde

Dimanche 11 septembre: Aprèm théâtre avec un ami pour profiter des 2 places pour un spectacle que j'ai gagnées à un concours. Pièce drôle dans une salle intimiste suivie d'un petit café au lait.

Je vous recommande cet exercice hebdomadaire, qui nous aide à trouver un sens positif à nos journées. Si je passe la journée au lit mais que j'ai eu une copine au téléphone pendant 20 minutes, autant retenir les 20 minutes de partage que les 23h40 de douleurs et de mal-être!

Faire une liste écrite permet deux choses: m'assurer que j'ai trouvé au moins un moment de joie par jour et me permettre d'avoir une trace si j'ai un coup de blues (je peux alors relire mes moments positifs des semaines précédentes et me souvenir que, même si je vis une période très difficile, tout n'est pas noir).

Rédigé par Anna

Publié dans #Positivons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article